Portage immobilier et vente à réméré : quelle solution choisir ?

- Divers -

Dans le cas où vous auriez besoin de liquidité rapidement afin d’éviter la saisie de vos biens, mais qu’emprunter de l’argent à la banque ne vous est plus possible, deux solutions s’offrent à vous. Il s’agit du portage immobilier ou de la vente à réméré. Il ne vous reste plus qu’à faire un choix. Oui, mais comment ? Cet article vous aiguillera dans votre prise de décision.

Portage immobilier : quèsaco ?

Solution proposée aux personnes en possession d’un bien et qui font face à des problèmes financiers, le portage immobilier présente des particularités qui le diffèrent de la vente à réméré. En effet, elle offre la possibilité de transférer la propriété d’un bien à un investisseur afin de recevoir, en contrepartie, les liquidités résultant de l’échange. Par l’intermédiaire d’un prix déterminé plus tôt, lors de la réalisation de l’acte notarié, le précédent propriétaire peut ultérieurement récupérer son bien. La décote adoptée par l’investisseur sera de 10 à 40 %. Elle dépendra de la somme dont le propriétaire aura besoin pour s’acquitter de ses dettes. Cependant, selon les clauses du contrat, l’ancien propriétaire pourra toujours utiliser le bien en question. Dans le cas d’un portage immobilier solidaire, le délai d’occupation du bien ne peut excéder 10 ans. Il demeure cependant des risques qui peuvent être désavantageux pour le propriétaire. En effet, il ne pourra reprendre son bien que dans un délai imparti de 5 ans suite à la vente, sans compter le fait que cette option peut être annulée à sa guise par l’investisseur.

Quelle différence avec la vente à réméré ?

La vente à réméré est une solution de derniers recours. Si vous choisissez cette option, c’est que forcément, toutes les tentatives que vous avez effectuées afin de rassembler de l’argent ont échoué. Étant une vente notariée qui permet au propriétaire d’un bien immobilier de le vendre pour gagner de l’argent, la vente à réméré est une solution toute aussi idéale que le portage immobilier. Cependant, il existe des nuances entre ces deux solutions. La vente à réméré, dénommée également « vente avec faculté de rachat », donne au propriétaire l’opportunité d’utiliser son bien contre une indemnité d’occupation qu’il versera à l’acheteur. L’utilisation du bien est, cette fois-ci, limitée à 5 ans. Effectivement, le propriétaire ne pourra racheter son bien qu’à la fin de l’opération. L’irrévocabilité et l’exclusivité du droit de rachat du propriétaire sont les éléments qui soulignent la différence entre la vente à réméré et l’opération de portage immobilier. Cette solution est faite pour les personnes en difficulté financière qui ne désirent pas inquiéter leur entourage et veulent vite acquérir de l’argent.

Le choix s’avère compliqué, que faire ?

Pour que votre choix porte sur une solution qui vous convient en fonction de votre cas, il vous faudra d’abord analyser votre situation. En effet, savoir à quel moment recourir à la vente à réméré et face à quelle situation se pencher sur le portage immobilier se révèle être un vrai casse-tête. La première solution offre une possibilité de rachat aux personnes dont les noms sont inscrits sur le FICP ou Fichier des incidents de remboursements des Crédits aux Particuliers, mais sont en bonne position pour emprunter. Elles peuvent s’aventurer dans une souscription de crédit afin de racheter de nouveau leur bien après élévation de leur chance en obtention de prêt. Si vous ne possédez pas votre bien immobilier, cette solution est faite pour vous. Quant à l’opération de portage, elle concerne particulièrement les personnes qui résident dans leur bien dans l’attente d’une entrée de trésorerie pour les 5 ans qui suivent. Il ne leur est donc pas obligatoire de renoncer à leur bien de manière définitive ou de pencher pour une souscription à un prêt afin de pouvoir le racheter plus tard. Elles n’auront qu’à patienter jusqu’à ce que les fonds soient réunis. Ces deux solutions peuvent ainsi être adoptées dans la mesure où vous savez exactement dans quelle situation vous vous trouvez et comment vous comptez disposer de votre bien.

Est-il facile de trouver un investisseur ?

L’investisseur est un acteur inévitable et obligatoire dans l’adoption de ces solutions, qu’il s’agisse de la vente à réméré ou du portage immobilier. Il n’est pourtant pas évident pour tout le monde de trouver un acheteur potentiel pour un bien immobilier dans ces conditions. Des sociétés spécialisées dans ce secteur sont justement prévues à cet effet. Elles s’occuperont de vous mettre en contact avec des investisseurs, à condition que vous soyez apte à racheter l’immeuble et qu’elles puissent bien localiser le logement en question. Si vous souhaitez donc franchir le pas, optez d’abord pour les simulateurs en ligne qui sont proposées sur les sites des investisseurs dans le domaine de l’immobilier. À partir de ces outils, vous pourrez savoir si oui ou non, l’opération de portage immobilier est la solution adéquate pour votre recherche de fonds.