Achat immobilier sur plan : guide en ligne

- Achat -

De plus en plus d’investisseurs optent pour l’achat immobilier sur plan pour l’acquisition d’un logement neuf. Aussi appelé vefa ou vente en l’état de futur achèvement, cette solution consiste à acheter la maison ou l’appartement avant que sa construction ne soit achevée. Offrant de nombreux avantages pratiques, l’achat sur plan vous permet également de profiter de plusieurs garanties rassurantes. Vous envisagez d’y avoir recours ? Voici quelques éléments pouvant vous aider à mener à bien le projet.

En quoi consiste l’achat sur plan ?

Les avantages d’acheter un logement neuf à travers un contrat vefa sont multiples, mais avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de comprendre le fonctionnement de la démarche. La vente en l’état de futur achèvement consiste en réalité à acquérir un immobilier dont les fondations ne sont pas encore entamées ou la construction est en cours, d’où l’appellation futur achèvement. Si cette option était encore peu appréciée quelques années auparavant, cela est certainement dû au fait que certains investisseurs n’arrivaient pas à se projeter dans le logement à construire.

Aujourd’hui cependant, la technologie a permis la création de plans 3D et de visites virtuelles. Grâce à ces outils, l’achat sur plan ne consiste pas seulement à consulter le plan technique, mais également à visionner la maison une fois construite grâce à la réalité virtuelle puis à personnaliser ou corriger la réalisation.

Au moment de l’acquisition, les deux parties signent un contrat vefa qui détermine les grandes lignes du projet : règles et conditions de vente (règlement, délai de livraison…), cahier des charges, budget et prix, etc. À la livraison des clefs, l’acheteur peut émettre des réserves s’il constate des défauts de conformité. Pour plus d’informations, consultez des sites spécialisés comme www.my-invest.immo.

Quels sont les avantages de cette solution ?

Comme toute transaction immobilière neuve, l’achat en vefa présente de nombreux avantages. Tout d’abord, votre futur logement répondra aux normes en vigueur en termes de réglementation thermique (RT 2012) et d’économie d’énergie (BBC 2005) ce qui garantit des performances isolantes optimales, mais surtout une réduction de la facture en énergie. Le logement étant neuf, vous n’aurez pas à réaliser des travaux de rénovation ou de réparation avant plusieurs années. Si ces derniers doivent cependant être réalisés dans les 10 ans suivant la réception des clefs, les travaux sont couverts par l’assurance décennale. D’ailleurs, les garanties d’assurance incluses dans un contrat d’achat vefa représentent également un avantage considérable : parfait achèvement (1 an), biennal (2 ans), décennal (10 ans), responsabilité civile, garantie constructeur, etc. Toutes ces garanties couvrent les éventuels dégâts et réparations après les travaux.

Financièrement, l’acquisition sur plan permet de contrôler votre budget puisque les règlements peuvent être échelonnés sur plusieurs mois. De plus, vous profitez d’une exonération d’impôt foncier pendant 2 ans. Les frais de notaire sont par ailleurs réduits à 2 % (contre 7 % dans l’achat d’immobilier ancien). Pour finir, les possibilités de personnalisation du bien sont quasiment illimitées.

Achat sur plan : comment se déroule la procédure ?

Pour que l’achat en vefa se déroule dans les règles de l’art, plusieurs étapes sont à respecter. Pour commencer, il faudra déterminer le programme qui vous convient : taille, type de bien, architecture, emplacement, environnement autour, etc. Le plus difficile, c’est d’imaginer le résultat une fois les travaux achevés ainsi, n’hésitez pas à privilégier un constructeur qui vous présente des plans en 3D ou des logements témoins à visiter.

Vient ensuite le moment de signer le contrat de réservation vefa. Même si ce document n’est pas obligatoire, il certifie les engagements de chaque partie par conséquent, il est fortement recommandé. D’ailleurs, le contrat mentionne les modalités de construction : détail, prix, délais de livraison, pénalités de retard, garanties, etc. Après la signature, le futur acquéreur dispose d’un délai de 7 jours pour réfléchir.

Les modalités de paiement d’un achat en vefa sont strictement établies et plafonnées : 35 % (fondations), 30 % (achèvement dernier plancher), 5 % (toiture), 25 % (chantier fini) et 5 % à la réception des clefs.