Investir en location meublée : quels avantages ?

- Achat -

La location meublée concerne la proposition d’un logement décent, déjà équipé de meubles permettant au locataire de vivre suivant les exigences de la vie du monde moderne. Une liste fixée par décret, datant de 2015, porte sur les équipements obligatoires du mobilier. Une literie correcte, des ustensiles et équipements de cuisine suffisants avec de la vaisselle, du matériel de cuisson, une table et des chaises, bref des équipements essentiels à la sécurité et à la santé du locataire, doivent y figurer. La location meublée présente des avantages à la fois pour le locataire et le propriétaire. Cet article présente un guide immo sur le sujet.

Les avantages pour les locataires

Pour le locataire, la location meublée lui permet surtout, s’il ne veut pas s’installer sur le long terme, de bénéficier d’un contrat de bail raccourci à un an contrairement aux trois ans de la location vide. Il peut même le réduire à neuf mois s’il s’agit d’un bail étudiant, soit l’équivalent d’une année scolaire. Cette situation lui permet d’éviter de s’engager sur de longues périodes. Il peut de même changer de domicile plus facilement, notamment en cas de situation financière non stable. D’ailleurs, pour prendre congé, le locataire dispose d’un délai d’un mois de préavis, contre trois mois pour les baux non meublés. En termes d’économie, ce type de location permet d’éviter de gaspiller des sommes importantes dans l’achat ou le transport des meubles en cas de déménagement. Et contrairement à la location en nu avec des dépôts de garantie plus longs, le montant du dépôt de garantie en location meublée est limité à seulement deux mois de loyer. Vous pouvez consulter ce guide immobilier très complet sur le net pour en savoir davantage.

Les avantages fiscaux pour les loueurs

Pour le propriétaire, la location meublée présente avant tout des avantages fiscaux. Les loueurs bénéficiant du statut LMP ou LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) peuvent à titre d’exemple profiter d’un abattement de charges pouvant aller jusqu’à 50 %, selon le cas. Des abattements notamment liés à l’acquisition, la location, la conservation et à l’entretien du logement. En plus, étant donné que les locations meublées ne génèrent pas de revenus fonciers, ces derniers peuvent soustraire la plupart des charges des sommes perçus sur les loyers, comme les valeurs d’acquisitions d’immeubles ou de meubles qu’ils doivent honorer. Ils peuvent également bénéficier d’un amortissement annuel portant sur les immeubles et les meubles en même temps, et donc d’une défiscalisation durant une période assez longue. Enfin, un dernier avantage non négligeable portera sur les biens en meublés. Considérés comme des biens professionnels, ceux-ci sont eux aussi exonérés d’impôts.

Une bonne idée d’investissement

En termes de loyers, la location meublée s’avère être plus sécurisée par rapport à ceux de la location vide ou non meublée. Les loyers sont majorés de 15 à 20 % par rapport à la location en nu, avec moins de risques d’impayé grâce à des garanties comme des dépôts de garanties ou des cautions parents/entreprises. Le propriétaire est également libre de fixer le montant du loyer de son bien immobilier. Une option qui n’est toutefois applicable que pour les séjours de plus de trois mois. De plus, les demandes de logements sur le marché immobilier sont en forte croissance. L’augmentation continue des effectifs de l’enseignement, malgré un manque d’offre en termes de logement en studio ou appartement, ainsi que la recrudescence du nombre de mobilités professionnelles, l’expliquent logiquement. Raisons pour lesquelles investir en locations peut constituer un bon début pour se créer un complément de revenus, et anticiper sa retraite et à long terme, se constituer plus facilement un patrimoine.